Sauna l’Eclipse – Vera et Ernst – Novembre 2017

Nous sommes le 31 octobre, c’est halloween, il fait frais, le lendemain c’est férié, Cindy et Bobby se décident pour une sortie en sauna sur Paris, de la chaleur après une journée de boulot pas facile facile.

Départ vers 19h, il y en a normalement pour 1h15 de route. Au fil du trajet le GPS allonge la durée restante. Pas bon signe du tout, accident devant eux. Pas question de rester bloqués, la décision est prise de sortir de l’autoroute et d’aller manger dans un petit restaurant thaïlandais qu’ils connaissent, le temps de laisser passer les bouchons. Une table pour 2 libre … pas pour longtemps : “désolé mais cette table est finalement réservée et il n’y a plus d’autres tables”. Bon, ils sont dans une ville moyenne, il y a d’autres restaurants et finalement ils se rabattent sur une brasserie lounge pleine de jeunes. Bonne musique, carte sympa, service efficace, un bon moment finalement. Il est 21h30, la route s’est dégagée, direction enfin Paris pour une soirée au sauna l’Eclipse.

Une place de parking, ils se présentent à l’entrée du sauna. “Je n’ai rien contre vous mais je ne peux pas vous accueillir, je suis plein”. Et bien jamais ils n’auraient pensé un jour ne pas pouvoir rentrer dans leur Sauna préféré. Plein !!! Quand ça veut pas, ça veut pas !

Pas vraiment habillés pour une soirée club, pas envie d’aller dans un autre sauna en soirée mixte, Cindy et Bobby décident de rentrer … Bouchon sur le périphérique, 1h30 au lieu de 45 minutes pour rentrer. Journée de merde !

 

Le lendemain, mercredi 1er novembre.

La veille ils avaient été en contact sur Wyylde avec un couple qui habite pas trop loin et qui prévoyait d’aller à l’Eclipse le 1er novembre après-midi, jour férié.

Vers 14h Cindy et Bobby sont contactés par ce couple bien décidé à aller passer du bon temps dans la douce chaleur du sauna. Après leur escapade de la veille Cindy et Bobby hésitent entre bricolage à la maison et sieste crapuleuse sur place.

14h16 nouveau message : “Sûr de ne pas venir ? allez,allez. Occasion de se rencontrer”
14h20 : “on se prépare, on y est dans 1 heure, la route est dégagée!”
14h37 : “pensez aux douces caresses sur nos corps nos courbes le goût de nos parties les plus intimes, les échanges délicieux, dans un seul but se faire plaisir mutuellement …”
14h59 : “on est sur l’autoroute, c’est extra fluide”
15h01 : “c’est Monsieur qui conduit, je ne sais pas si on arrivera entier !”

Bobby comprend donc que c’est Madame qui leur met une pression pour qu’ils se bougent les fesses. De quoi attiser la curiosité.

Cindy et Bobby se décident, c’est quand même la première fois qu’on leur demande de venir avec une telle insistance. Curieux de rencontrer ce couple qui en plus n’habite pas trop loin.
15h50 : “on est garé” Dernier message du couple. Ils entrent dans le sauna.

 

C’est donc vers 17h00 que Cindy est Bobby se présentent à leur tour devant le sas de l’Eclipse, moins de 24h après le refus de veille.
Vite dévêtis ils parcourent les coins câlins à la recherche d’un profil qui pourrait correspondre à leur contact Wyylde. C’est calme. Ils redescendent pour une trempette dans le jacuzzi. Juste un seul couple et ce n’est pas eux.

Au bout d’une dizaine de minutes direction le hammam le dernier endroit non visité. Pas le temps d’essayer de reconnaître des silhouettes dans la vapeur qu’ils sont accueillis par un “vous voilà” enthousiaste lancé par Vera*. Sur la droite il y a un homme, c’est Ernst*. A ses côtés une jolie brunette est en train de le sucer. A côté de la brunette il y a son compagnon. Il est en train de se faire masturber par Vera tranquillement installé à côté de lui.

Cindy et Bobby sont donc accueillis par le visage radieux de Vera qui continue à prodiguer la masturbation à laquelle elle était occupée.

C’est Vera qui commence les hostilités en posant sa main sur la cuisse de Bobby. Il fait de même. Vera qui approche de la cinquantaine a un physique à faire des envieuses, on lui donne entre 35 et 40 ans, elle est fine mais musclée. Des jolis seins d’une taille moyenne.
Echange de sourires, Bobby doit calmer les ardeurs de sa voisine, pas besoin de masturbation pour Bobby, opérationnel tout de suite!
La main de Bobby glisse des cuisses à l’entrejambe de Vera qui facilite les choses en écartant un peu plus les cuisses. Le doigt de Bobby glisse sur ce minou qui s’offre, il est bien humide.

Bobby lance un regard à Cindy observatrice pour l’instant. Un regard qui dit “hummm, on va se régaler”. Cindy comprend le message, se lève et vient se positionner à genou face à Vera pour entamer un doux cunnilingus. Bobby reste à côté de Vera, observateur silencieux de ce si joli spectacle.

Les filles inversent les rôles, c’est Cindy qui s’assoit sur la banquette du hammam et Vera qui s’installe à genou face à son minou. Vu l’empressement et le coeur qu’elle met à l’ouvrage Vera est réellement bisexuelle.

Bobby se place derrière Vera. Il est face à Cindy, ils s’échangent des regards. Le corps sculptural de Vera est à sa portée de main. Il caresse son dos, ses hanches, ses fesses, des doigts qui glissent jusqu’à atteindre son minou glissant. Il est très humide. Elle se cambre comme pour mieux offrir sa croupe à la caresse. Bobby s’agenouille aussi et enfouit sa langue dans l’intimité de Vera. Des lèvres présentes mais souples qui glissent sous la langue, qui se laissent happer, sucer.

Évidemment dans cette position le petit trou de Vera est complètement offert à Bobby. Un premier bisou en bordure de fesse, pour observer la réaction. Un autre plus proche, pas de réaction hostile. Un délicat coup de langue sur cette rondelle blonde offerte, visiblement il n’y a pas de contre-indication.
Ce cul et cette chatte offerts, cette courbe de reins, cette bouche qui s’active sur le minou de Cindy. Une ambiance chaude et humide. Une lumière diffuse. Quelques soupirs. 
Même s’il avait fallu en rester là, il y avait de quoi faire oublier la poisse de la veille !

A côté d’eux le jeune couple s’active aussi, elle chevauche son compagnon. Cindy caresse les cuisses de la jolie brune maintenant à portée de mains.
Ils passent ainsi au moins une heure trente dans le hammam. Record battu. Mais ils sentent bien que les corps commencent à fatiguer et que ce n’est pas là qu’ils dépasseront le stade des préliminaires aussi chauds fussent-ils.

 

Sortie du hammam, passage à la douche et rafraîchissement au bar. Ils s’installent tous les quatre, papotent de tout et de rien. La température des corps redescend mais dans les esprits c’est encore chaud. Quelques allusions “et si on allait voir à l’étage ce qu’il s’y passe”.

A l’étage il n’y a pas grand monde pour l’instant. Ils s’installent au niveau de la grande pièce avec la grande banquette centrale (voir description de l’Eclipse dans cet ancien billet). D’abord debout, Ernst se colle à Cindy, l’étreint dans ses bras, Vera fait de même avec Bobby. Elle le serre et le soulève ! Racée et puissante cette Vera. Elle joue de sa force.

Cindy s’allonge sur le dos, Ernst lui prodigue un cunnilingus. Vera s’installe en levrette sur la banquette, Bobby reste derrière et lui dévore la croupe, une chatte généreuse, humide. Bobby se relève, glisse son sexe entre les jambes de Vera, pour lui faire sentir l’effet de cette situation.
De leur coté Ernst propose à Cindy d’aller plus loin que les préliminaires. Cindy très excitée par la situation accepte et glisse à l’oreille de Bobby que le feu est vert pour aller tous les deux plus loin avec leur partenaire.
Bobby, encore derrière Vera en levrette, lui glisse la bonne nouvelle à l’oreille. Réaction immédiate de la belle qui plaque littéralement Bobby à son fessier d’un coup de relevé de jambes !!!

Ernst a commencé à prendre Cindy allongée sur la banquette centrale. Bobby demande à Vera de s’installer au-dessus de Cindy en 69. Elle obtempère. Voilà donc les 2 femmes en 69, Bobby ayant une vue irréelle sur Cindy en train de lécher, dévorer, le sexe de Vera. Divin. D’ailleurs les quelques badauds qui passent ne s’y trompent pas. Tous s’arrêtent pour regarder le spectacle de cette bouche juste en dessous de ce joli cul. Ernst de l’autre côté du 69 profite du sexe de la belle Cindy.

Bobby pour l’instant plus observateur qu’acteur ne débande pas à la vue du spectacle. Le sexe de Vera ouvert, si près de la bouche de Cindy est une tentation qui ne demande qu’à être consommée. Il enfile un préservatif, se présente, glisse facilement à l’intérieur, tout en douceur, l’excitation est à son paroxysme. Pas tant par les sensations, que par l’idée d’être dans un sexe féminin pendant que sa Cindy en profite également avec la bouche … Une première pour eux.

Des va-et-vient sous tension. Des retraits pour s’enquérir du confort de Cindy. Des retours dans la place. La vue de cette croupe. Les muscles de Vera qui se font sentir autour du sexe de Bobby… Jouissance et caresses.

Vera semble n’en avoir jamais assez. Elle s’installe à son tour sur le dos offrant son sexe à Bobby. Il la prend, plus fort, plus rapide, elle demande cela. Ce second round est beaucoup moins glam, plus sexe. Bobby transpire, ruisselle de sueur. Jouissance.
Bobby s’éclipse sous la douche laissant Cindy entre les mains de Vera et Ernst. Enfin surtout entre les bras Vera !

A son retour de la douche Bobby trouve Vera allongée sur le dos, Cindy sur elle, sur le dos également. Vera l’encercle d’un bras et lui prodigue une douce masturbation avec la main libre. Ernst aidera de sa bouche les doigts de Vera pendant que Bobby répondra à l’appel de la bouche de Vera qui semble avoir horreur du vide.
Cindy se dégage de l’emprise de Vera, se place face à la belle blonde pour un cunnilingus de fin. C’est Bobby qui donne le tempo de cette dernière manœuvre, prenant Cindy par-derrière, chaque coup de rien se répercutant sur la pression exercée par la bouche de Cindy sur le sexe de Vera.

Ils n’ont aucune idée de l’heure. Ils prennent une douche tous les 4 ensembles, une grande douche avec une paroi transparente qui donne sur le principal point de passage de l’étage. C’est une nouveauté. L’occasion encore de quelques mains baladeuses.
Rafraîchissements au bar et il est l’heure du départ pour Cindy et Bobby. Vera et Ernst les accompagnent jusqu’aux vestiaires au sous-sol. Bobby propose un selfie, histoire de garder un souvenir de cette soirée juste improbable, intense. Ils ont presque l’impression d’être en vacances avec des amis …
C’est une sensation qui se confirmera puisqu’ils auront l’occasion de se revoir plusieurs fois. En club mais également au restaurant, dans un Buffalo Grill! Rien de très sexe pourrait-on penser. Sauf que ces quatre là auront du mal à se tenir, même au restaurant.
A suivre.

 

*  prénoms d’emprunt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.