Découverte du club l’Angélus à Melun

Quand Cindy et Bobby regardent sur les sites de rencontres libertines les soirées à venir il y a un club qui se démarque des autres par le nombre de libertins qui annoncent y aller : L’Angélus.

La tentation est grande d’y faire un saut pour voir exactement ce qu’il s’y passe. Pourquoi cela n’a pas déjà été fait ? La distance. Situé dans le 77 à Melun il faut 1h15 minimum sans pépins à Cindy et Bobby pour y arriver. Y aller est une chose, en revenir après quelques heures de danse, alcool et sexe une autre.

Soirée annoncée pour le 11 novembre : Thème Lara Croft. Bon pas forcément ce qu’il y a de plus sexy mais Cindy joue le jeu avec un petit short en satin au motif militaire, des bas, et un haut largement décolleté. Par loin d’ailleurs d’être le plus décolleté de cette soirée. Cindy s’enhardit et se prend de plus en plus au jeu des soirées.

GPS enclenché vers 19h30 pour une arrivée prévue vers 21h. Il y a un buffet prévu sur place, compris dans le prix de l’entrée, il mangeront à l’arrivèe

Route pluvieuse dans le noir, il faut vraiment en vouloir ! Enchaînement d’autoroutes parisiennes, ne pas rater les sorties !

Arrivée à Melun sans trop voir le temps passer finalement. Premier gros avantage de l’Angélus : un parking public à 10 m. Pas besoin de se casser la tête à chercher une place, d’autant que le prix de l’heure de stationnement est plus que raisonnable comparé aux prix des parkings parisiens !

Derniers ajustements dans la voiture, être présentable parce que se faire refouler après 100km c’est pas une bonne soirée!  C’est aussi une des raisons qui ont poussées Bobby à vouloir arriver tôt. Éviter que l’endroit ne soit plein et avoir le temps de se rabattre sur un plan B en cas de besoin.

Il fait noir, on ne voit pas bien la bâtisse mais l’entrée est visible avec ses 2 barrières de corde très VIP.  Ils sonnent. L’ouverture est pratiquement instantanée. Rapide coup d’oeil du gardien des lieux, feu vert, Cindy et Bobby entrent. Un grand escalier en descente. Tout de suite dans l’ambiance des lieux : de la pierre et du bois. L’accueil se fait en sous-sol, enfin en cave. On leur demande si c’est une première fois, on leur explique le principe, une clé pour le casier, 2 cartes pour les boissons soft ou vin, 2 cartes pour les alcools et cocktails. Accueil efficace, pro, courtois.

Direction les casiers sur la gauche. Sympa le premier contact. L’endroit est propre et fonctionnel. Pratique, Cindy et Bobby peuvent y déposer toutes leurs affaires, téléphones, portefeuille, lunettes et quand même y avoir accès pendant la soirée sans venir quémander au vestiaire comme pour par exemple répondre entre 2 câlins aux SMS du fiston resté seul à la maison, qu’il y a des pizzas dans le congélo et que ses parents vont finir la soirée en boite de jazz à écouter de la musique de vieux!

Le bar de L'Angélus club libertin à Melun
Le bar de L’Angélus

Direction un petit tour du propriétaire. Sortie du vestiaire sur la piste de danse. Pas très grande mais cosy. En face un petit podium avec une barre de pole dance. Sur la droite au fond le DJ. Bien, un être humain au commande de la musique, on verra ce que ça donne plus tard mais pour l’instant l’ambiance sonore est sympa, pas trop forte. Sur toute la longueur sur la droite le bar. Bien placé, accès facile malgré les énormes piliers de cette cave.

Cindy et Bobby tournent à gauche où sur le même niveau que la piste de dance 3 petits coins calins prennent place. Première réflexion : tout à l’air ultra propre. Dans chaque coin câlin une boite avec tout le nécessaire pour nettoyer l’endroit après les ébats ou avant si on a un doute. Il y a également tout ce qu’il faut pour l’intime. Pas besoin de courir dans le club après du papier ou des lingettes … Très bon point.

Découverte ensuite de l’espace buffet. Pas très grand, déjà beaucoup de monde installé. Bobby n’a pas très faim, Cindy sans plus, ils continuent la visite en montant les marches. La lumière se fait rare. Sur la droite un premier coin câlin avec un grand matelas pour 4/6 personnes. Les ébats peuvent s’y observer par le couloir qui le longe, des ouvertures à hauteur de tête dans le mur. C’est aussi là qu’il y a un glory holl, la boîte à trous.

Plus loin le circuit se divise en deux. Sur la gauche après un retour, 2 pièces dont une ferme avec une porte vitrée. Elle sera très prisée lors de la soirée. En revenant au croisement, sur la droite c’est une grande pièce avec un immense matelas pour … un certains nombre de personnes selon affinité. Cachée en retrait une croix de saint André.

L'Angélus club libertin Melun
Une déco très soignée, très glam

En poursuivant le circuit il y a un matelas juste sur la gauche presque dans le passage. Plus loin les toilettes, tout est propre, c’est beau, boiseries en chêne, rustique chic.

Le circuit fini par un espace un peu en mezzanine au dessus d’un petit salon qui donne sur l’espace fumeur. Vraiment un belle endroit. Peut-être un peu frais en début de soirée.

J’allais oublié l’espace massage et douche qui se trouve juste sur la gauche avant l’espace buffet. Ambiance thermes, plafond bas, carrelage, douches au fond, table de massage devant une série de sièges. Des serviettes de toilettes à disposition, comme dans le casier du vestiaire d’ailleurs. Cindy et Bobby sentent clairement qu’il y a une volonté de bien faire les choses et de faire de ce club un endroit cosy où l’on se sent bien.

Le tour du propriétaire leur a donné soif, enfin c’est surtout un prétexte pour découvrir le bar. Ils sont 2 barmen. Accueil charmant en toute simplicité. Le barman propose les grands classiques et aussi une carte. Deux Sex in the city, de circonstances. Préparés à la minute, pas de prémix, bien servis, bien dosés, et avec le sourire. Cette soirée commence très bien, aucune ombre à l’horizon.

La musique monte, les couples arrivent. Quelques-uns commencent à se trémousser sur la piste, Cindy et Bobby se lancent. Peu de femmes ont respecté le thème de la soirée, en fait elles sont 2, Cindy et une autre qui pour le coup a joué le jeu complet avec le revolver à la cuisse et le petit top kaki.

Tous les couples sont élégants. Moyenne d’âge de 30 à 55 ans. Il n’y aura qu’en fin de soirée qu’ils verront 2 hommes en T-Shirt noir moulant. Rien de dramatique.

Le DJ enchaîne bien les titres et passent des vagues de succès par thème. Pas mal de groupes apparemment déjà constitués, des libertins qui se donnent rendez-vous ici.

Il y a cette grande femme avec des formes. Elle danse seule, un peu dans son monde. Cindy et Bobby s’interrogent, est-elle seule ? Ils la verront un peu plus tard accompagnée au bar. Apparemment Monsieur n’est pas danseur, ils en auront la confirmation de vive voix au cours de la soirée.

S’alternent des petites pauses boissons à observer, des passages curiosité dans les coins câlins, de la danse.

Avec tout ça ils en oublieraient l’essentiel, coquiner. Entres les coins visiblement pour 2, et le grand lit pour 10, Cindy et Bobby choisissent de s’installer dans le coin juste sur la droite en montant vers les coins câlins. Un grand matelas pour 4 voir 6 personnes. L’entrée est bien dégagée, les curieux peuvent regarder depuis le couloir. Ils se placent volontairement sur le côté du matelas histoire de bien faire comprendre qu’il reste de la place pour des complices !

Déshabillage, bisous, caresses, Bobby se retrouve assez rapidement la tête entre les cuisses de Cindy. Il ne faudra pas longtemps pour qu’une main fasse son apparition dans le peu de champs de vision de Bobby. Une main de femme, une blonde, la femme qui dansait seule sur la piste. Tiens, tiens, les aurait-elle repéré ?

Bobby quitte son cunnilingus pour glisser à l’oreille de Cindy : “entres femmes ou rien”. Cindy acquiesce. Parce que bobby a vu le Monsieur et il n’est pas du tout dans le goût de Cindy. 

La femme s’installe à leur côté, son homme un peu plus loin. Bobby est reparti à son activité, la situation est claire. La femme caresse Cindy qui ne tarde pas à lui rendre la pareil. Les seins sortent de leurs sérail de tissus. La femme est pulpeuse, de beaux gros seins naturels. Elle caresse aussi la tête de Bobby, son cou, ses épaules. L’excitation monte tout doucement. Bobby remonte le long de cindy et se place dans son dos. Cindy profite d’être libre pour écarter les cuisses de la femme allongée sur le dos. Cindy lui dépose un bisou, une langue, les lèvres. Elle fini par s’installer confortablement la tête bien encadrée par les cuisses couvertes de bas résille de la Femme.

Bobby pense qu’il est temps de mettre au courant leurs partenaires de la limite de jeu imposée par la non attirance envers Monsieur. Il se rapproche de la femme est lui susurre à l’oreille :” seulement entres femmes ça vous va ?”. C’est un oui. Une consigne que la Femme transmet à son Homme.

Cindy ne perd pas une miette et la femme rentre aussitôt dans l’excitation. Les coups de langue de Cindy ont de l’effet. Bobby redescend le long du matelas pour se placer au bord. Il remonte la croupe de Cindy pour commencer à lui lécher le minou. Il la sent bouger sous ses coups de langue. Bien excite Bobby entreprend de la prendre en levrette pendant que celle ci continue de prodiguer un cunnilingus à la Femme.

La vision de Bobby est très excitante. Il sait que cindy aime cette situation. Elle gémit à chaque coup un peu plus prononcé. Une excitation qu’elle semble retransmettre dans sa fougue buccale sur le sexe de la Femme. La Femme se fait plus bruyante, gémissante. Bobby joue, il temporise, se retire, caresse les fesses de cindy et puis retourne dans son sexe. Il joue, il pousse, rapide, lent, change de rythme et il a l’impression que chaque variation sur Cindy à un impact sur la Femme.

Si la consigne donnée dès le départ empêche Bobby d’avoir des contacts trop appuyés avec la Femme cette sorte de continuité entre les trois lui donne presque l’impression de pouvoir maîtriser l’excitation de la Femme par Cindy interposée. Très excitant.

L’Homme au début passif daigne rapprocher son sexe de la bouche de sa compagne. Pas trop en forme le garçon. Pas grâve, cindy “achève” la femme par une jouissance.

Chacune se rhabille, bobby cherche dans le noir ses chaussettes. Petites discussions, Monsieur n’aime pas danser, ils sont habitués et d’habitude il y a plus de monde. C’est vrai que là on ne se bouscule pas, bien aussi pour une découverte du club. Petit bisou entres femmes.

L'Angélus club libertin Melun

Cindy et bobby descendent au bar. Ils laissent carte blanche au barman pour leur proposer 2 cocktails à base de Whisky pour Bobby et Rhum pour Cindy. On sent qu’il prend plaisir, il s’éclate et ils ont bien fait de lui faire confiance, délicieux cocktails bien servis.

Ils s’installent au bord de la piste dans des petits fauteuils baroques en velours rouge. Sirotage tranquille en musique. Il y a une black habitée par la musique, un couple assis plus loin, elle jolie, qui de l’avis de Cindy a bien maté le petit cul de Bobby quand il s’est levé pour aller voir l’heure au vestiaire : 2h09 ! Pas vu le temps passer. Sachant qu’il leur faudrait au moins 1h15 pour rentrer ils auraient pu être raisonnables et décider de partir. Être raisonnable ? Un autre jour , peut-être!

Un dernier petit tour à l’étage coins câlins. Pas beaucoup de monde. Sur le grand matelas un couple, elle, une femme mûre très belle. Ils s’installent dans un coin pour observer quelques minutes. Ils repartent là où il y a les deux coins dont un ferme par une porte vitrée. Déshabillage, fellation avec Cindy sur le bord du matelas, Bobby debout. Ils s’allongent pour un 69. Cindy semble très excitée, elle suce profondément. Bobby se dégage pour la prendre en levrette. Faire durer le plaisir, l’instant. Personne ne les voit mais à n’importe quel moment une tête peut apparaître. Bobby se lâche, ils s’allongent l’un à côté de l’autre pour un calin reposant.

Une bonne douche s’impose, histoire d’avoir les idées claires pour la route même si à aucun moment Bobby n’a ressenti de signe de fatigue. Direction tout en bas. L’eau est bonne, encore une fois installation au top avec des serviettes douces pour s’essuyer. Passage au vestiaire pour tout récupérer. Vraiment pratique. Il est 3h56 !

Ils payent l’entrée, 60 €, les consommations en plus, de 10 à 12 € => 122€.  Bons cocktails, buffet compris, les lieux, la propreté, l’accueil … ça les vaut largement.

Dernière petite intention de celui qu’ils pensent être le patron : une très jolie rose rouge pour Cindy. La classe. Le videur les raccompagne à la porte. Quelques pas à faire pour retrouver le parking. Moins de 10 € de stationnement de 21h à 4h.

GPS programmé, il pleut encore et encore, 1h30 de route à cause de la pluie. Couchés à 6h du mat le dimanche matin, précédent record de 5h du mat battu ! Pour la bonne cause 🙂

 

Il y a une soirée le 31 à l’Angélus pour le passage au nouvel an … tentant. Par contre chambre d’hôtel sur place obligatoire pour ne pas se soucier du retour.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.