Croisière Libertine sur la Seine

Mois de mars, début du printemps, une annonce sur Wyylde : croisière libertine sur la seine organisée par la Confrérie du Carrousel.

Au programme, un embarquement à 22 h non loin de la tour Eiffel, un départ vers 23 h pour une croisière de 2 h jusqu’à l’extinction de l’illumination des monuments parisiens et soirée à quai jusqu’à 5 h.
120 € par couple, soirée réservée aux couples, open bar champagne et soft.
J’allais oublier : une centaine de couples.

Cindy et Bobby arrivent vers 22h15. Déjà du monde sur le parking. Un bon point, parking gratuit le long du quai d’embarquement. Pas de passage, l’endroit est discret.

A quai c’est un bateau un peu rétro, Un petit air de yacht comme on pourrait en voir dans un roman d’Agatha Christie, un air rétro.

Bienvenue à bord

Accueil par le pont arrière, une plateforme à ciel ouvert. Cindy et Bobby entrent à l’intérieur du pont couvert. Sur la droite l’accueil, charmant, paiement, vestiaire accessible au pont inférieur. Là aussi accueil agréable, comme d’ailleurs l’ensemble du personnel de cette soirée. Une mention spéciale à la très jolie serveuse blonde qui a commencé son service avec une belle robe pour finir en sous-vêtements rouge. De quoi faire perdre sa timidité à Cindy qui a sollicité le consentement de la belle pour poser quelques caresses.

Sur la gauche sur ce premier pont le bar, chacun vient y chercher sa première coupe de champagne.

©abcsalles.com

Une grande partie de ce premier pont est occupé par l’espace causette avec des petits fauteuils et banquettes disposés de part et d’autre. Déjà quelques couples en discussion. Cindy et Bobby se trouvent une place. Au fond c’est le dancefloor. Vide pour l’instant mais musique sympa en attendant que la soirée démarre. Il ne faudra pas longtemps. L’espace se remplit vite, un couple vient s’installer en face sur 2 poufs, pas vraiment disposé à l’approche.

Les libertins, globalement pas de faute de goûts, les femmes sexy sans vulgarité, les hommes en veste ou chemise manches longues. Dress code respecté.
Une grande majorité entre 30 et 40 ans, quelques quinquas au physique soigné.

Début de soirée

On sent les vibrations du moteur, le bateau quitte le quai. Premier passage devant la tour Eiffel quelques centaines de mètre plus loin. Cindy et Bobby sont sur le pont arrière, un verre de champagne à la main, à l’air libre, il fait pourtant frais ce soir là.  La soirée commence, une situation qui reste pour eux toujours un peu surréaliste. Libertins depuis bientôt 7 ans mais toujours l’esprit débutant.

Du monde sur le dancefloor mais pas d’effusion. Ça s’observe gentillement. Un mélange de musiques bien orchestré par le DJ, la piste est toujours pleine. Par contre l’espace bar se vide … Y aurait-il un déplacement de population vers le pont inférieur où se trouvent les coins calins ?

Effectivement, face au vestiaire un rideau tendu sur toute la largeur du bateau. Derrière de la musique et à peine quelques gémissements.

Coins câlins au pont inférieur

Bobby écarte le rideau, ils passent coté coins câlins. Au premier plan au milieu du passage un lit à baldaquin en fer forgé. Deux couples viennent de s’y installer. L’espace est grand, des lits en fer forgés répartis un peu partout. Au fond de la pièce des paravents et des lits derrières. Un espace pour les plus timides.
La température est bonne même pour cette journée pas très chaude. Le même son que le dancefloor est diffusé ici. Fort, trop fort pour un endroit où on préférerait entendre les gémissements, les râles, de ses voisins et voisines. Le seul petit point négatif qui n’aide pas à se mettre dans une ambiance érotique. Enfin ce n’est qu’une question de goût certains aiment surement.

Cindy et Bobby observent dans un premier temps. Il semble y avoir quelques hommes seuls, ou du moins des hommes qui ont perdu leur compagne en cour de route. Ils feront le bonheur de la dame d’un couple qui commence à s’activer sur un des 2 lits centraux.

Cindy et Bobby s’installent sur un lit libre, ils commencent des préliminaire, curieux de voir qui pourrait venir s’installer à leur coté.

D’abord une belle rousse qui vient se faire prendre en levrette. Pas de tentative de contact et c’est bien comme ça parce que le Monsieur n’est pas du tout dans les critères de Cindy et Bobby. Le couple s’efface aussi rapidement qu’il est venu.

Le hasard d’une rencontre

Bobby tout occupé à sa tâche entre les jambes de Cindy n’a pas vu le nouveau couple venir s’installer à leur côté. Elle est dans la même position que Cindy, allongée, et son homme à la tête entre ses jambes, comme Bobby. Bobby se relève pour permettre à Cindy de commencer une fellation confortablement assise sur le bord du lit.
Avec une nouvelle vue en hauteur Bobby évalue le couple. Lui physique normal, elle surement une belle cinquantaine, blonde, habillée de noir, assez couverte par rapport aux tenues portées ce soir là.

Échange rapide entre Cindy et Bobby. Cindy tend doucement son bras en direction de la dame à la recherche d’un premier contact. Pas de rejet. Bobby distingue  du coin de son champ de vision réduit (la tête de niuveau entre les cuisses de Cindy) que l’homme vient au contact de la main de Cindy.

Cette prise de contact reste toujours très excitante. A ce moment là tout reste possible : des simples attouchements sans suite aux plus chauds ébats.

La voisine ne réagit pas. Elle garde ses bras croisés sous sa tête comme un oreiller. Cindy se rapproche et demande à l’inconnue si elle peut continuer. Bobby n’entend pas la réponse mais la vue de Cindy embrassant à pleine bouche cette voisine de couche d’un soir lui donne une sérieuse piste de réponse possible !

La main de Cindy glisse sous le haut de la belle, le relève avec l’aide de l’homme et découvre une jolie poitrine menue aux tétons bien dressés. Bobby caresse le visage de la belle, sa peau est douce, ses lèvres bien dessinées, ses cheveux soyeux. Il s’aventure à déposer un baiser sur le torse de la fausse endormie et dirige sa bouche vers les pointes de ses seins.

Première fois

L’homme propose à Cindy de prendre sa place de mangeur de minou qu’il tient depuis de longues minutes. La belle sent qu’il se passe quelque chose. Elle réalise qu’une permutation est en cours et en rigolant décline la proposition.

C’est à ce moment que Bobby réalise que cette dame en est sûrement à sa première fois. Pour en avoir le cœur net autant poser la question. C’est bien cela. Une première fois pour elle, première soirée, première femme. De quoi comprendre une attitude très passive, entre terreur et excitation. Que fais-je là, vais-je brûler en enfer, jusqu’où cela va t il aller ?

Et bien cela n’ira pas plus loin que de longs baisers langoureux entre femmes et quelques caresses reçues. Cela peut paraître très léger, mais de l’aveu même de l’homme et de sa compagne c’est déjà beaucoup plus que ce qu’ils avaient envisagé ce soir là pour une première. Sourires et au revoir, ils s’éclipsent.

Cindy et Bobby rigolent parce qu’ils sont abonnés aux premières fois. Ils doivent avoir un côté rassurants qui attire les débutants. Ils ne comptent plus les premières initiations à la bisexualité féminine apportée par Cindy.

Fin de soirée

Ce couple dans sa façon d’agir était plein de charme en plus d’être beaux. Ils se retrouvent au vestiaire. Il ne sont pas inscrits sur des sites libertins, Cindy et Bobby leur donnent leur adresse email. A eux de voir quoi en faire et la suite à donner mais le message est passé…

Retour sur le premier pont, une dizaine de couples qui discutent. Un dernier verre pour Cindy et Bobby, installés tranquillement sur une banquette l’un contre l’autre. Il est 3 heures du matin, ils n’ont pas vu le temps passer.

C’était une première pour ce type de soirée. Soirée atypique et plaisante. A refaire accompagnés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.