Camping libertin Le Diamant Noir – Evan et Lauren – Deuxième soirée

Toujours au camping Le Diamant Noir dans le Périgord, Cindy et Bobby profite d’un temps magnifique en cette fin de mois de mai. La veille, ou plutôt le matin ils viennent de passer une soirée très coquine, très agréable avec Evan et Lauren.

Cet après midi c’est farniente autour de la piscine en compagnie d’Evan et Lauren. Du repos.
Ensuite chaque couple vaque à ses occupations en attendant de se retrouver le soir au fameux Caveau, la mini boite libertine du camping installée dans une dépendance de la piscine.

Il doit être 22h30 quand Cindy et Bobby arrivent au Caveau. Evan et Lauren sont déjà là, installés sur la première banquette après l’entrée. Il y a déjà une bonne ambiance, soirée costumes pour ceux qui ont prévu. Evan est habillé sobrement, chemisette et jean. Lauren est très classe dans une tenue d’un tenant pantalon noir et haut traversé de bandes transparentes. Cindy porte un grand tee-shirt en satin imprimé d’un visage féminin. Il est suffisamment long pour faire office de robe. Bobby porte un tee-shirt blanc avec des motifs noirs sur un pantalon bleu électrique, sans rien en dessous ….

Les 4 sont contents de se retrouver, légers bisous sur la bouche. Ça discute, ça danse et Cindy et Bobby comprennent que pour Evan et Lauren ce n’est pas l’activité favorite. Allez, peu importe, personne ne les regarde, ils se laissent entraîner sur la piste par Cindy et Bobby. Ça commence à se trémousser entre eux 4 en formant un petit cercle où chacun tient son voisin par la taille. Et puis les femmes doucement se retrouvent avec le partenaire de l’autre couple. Cindy chauffe Evan en frottant sa belle poitrine sur son torse, Bobby ondule le long du corps de Lauren en la couvrant de caresses.

La température monte, il fait chaud, pause cigarette sur le pas de la porte, pause bière fraîche sur la banquette, retour à la danse. Lors des pauses, les couples d’un soir ne se défont pas, Evan enlace Cindy, Bobby garde toujours une main posée sur la taille de Lauren. Bobby sent la main de Lauren sur sa taille, un doux maintient, pas pressant, qui semble dire :”ce soir c’est vous et nous”.

L’instant est doux, complice.

C’est d’ailleurs à ce moment là, juste à la sortie du caveau, que les mains ont commencé à devenir plus aventurières, les langues aussi. Habituellement Cindy et Bobby n’embrassent pas leur partenaire, sauf Cindy qui aime embrasser ses amantes. Mais il est vrai que la situation présente les incite à s’écarter de leur ligne de conduite tellement l’approche de leur complice est douce. Ils sont debout, toujours un peu dans le passage à la sortie du caveau avec la porte grande ouverte. La musique diffuse à l’extérieur, la douce chaleur résiduelle de la journée est plus supportable que celle à l’intérieur du caveau.

Evan glisse une main dans la culotte de Cindy. La tenue de Lauren très ajustée à son corps ne laisse pas de passage pour une main baladeuse. Bobby se place derrière, il descend la longue fermeture éclair qui ferme sa combinaison. Il peut enfin glisser une main gauche sur le côté pour saisir ce petit sein mignon. Cindy en profite pour glisser une main sur le sein droit resté libre.
De sa main droite Bobby glisse le long du ventre de Lauren à la recherche de ce petit minou si apprécié la veille. Lauren laisse sa tête basculer en arrière sur l’épaule de Bobby.

Les mains, les doigts se font de plus en pressants, glissants, enivrants.

Les femmes jouissent debout accrochées à leur partenaire. Bobby remonte son doigt encore mouillé du sexe de Lauren et le glisse dans sa bouche en prémisse d’une proche délectation.

Lauren se place face à Bobby et remonte le tee-shirt de Bobby pour lui prodiguer quelques caresses buccales sur le torse. Elle continue sa descente jusqu’à s’accroupir, le visage au niveau de la ceinture de Bobby. Cela fait longtemps que Bobby ne peut pas cacher son excitation au travers de son pantalon. Lauren retire la ceinture, le pantalon bleu descend sur les chevilles de Bobby. De son côté Cindy procède aux mêmes opérations, pas de jaloux! Bobby retire son tee-shirt pour ne pas avoir à gérer ce tissus qui pourrait faire obstacle à la vue magnifique qui s’offre à lui : une belle femme se tenant à ses cuisses et commençant à lécher toute la longueur du son sexe avant d’en faire disparaître le gland dans sa délicate bouche.

Cindy est également à ce stade du petit jeu du plaisir qui monte lentement. Elle regarde Bobby, ils aiment ce contact visuel régulier pour s’assurer que tout va bien pour l’autre et lire aussi sur son visage le plaisir de la situation. Cindy caresse la cuisse de Bobby, Bobby pose une main délicate sur la tête des 2 femmes pour sentir leur mouvements de têtes dans cet exercice de fellation en commun.

Pendant ce temps là du monde passe autour d’eux. Ils y sont complètement indifférents.
Les femmes proposent  de se trouver un endroit plus approprié pour la suite horizontale. Les pantalons sont remontés plus rapidement qu’ils n’étaient descendus !

Il fait encore bon dehors.

Le camping a aménagé quelques espaces extérieurs avec des matelas type tatamis de judo. Les 2 couples savent qu’il y a ces installations là dans le noir quelque part.

Ils avancent doucement dans l’obscurité guidés par quelques reflets jusqu’à un des trois tatamis ! Les vêtements se défont rapidement, l’excitation est toujours bien présente, la promesse d’un moment au moins aussi agréable que celui de la veille.

Les couples d’un soir s’installent face à face, à genou, pour débuter par des caresses. Les mains de Bobby courent le long du corps de Lauren, frôlent son sexe. Ils se sourient, s’échangent des baisers. Bobby allonge Lauren sur le dos. Les yeux se sont habitués à la pénombre, Lauren si bronzée à la lumière du jour donne ici un corps blanc qui contraste avec l’obscurité ambiante.

Bobby lui écarte les cuisses pour dégager l’accès à ce doux minou qu’il tenait du bout du doigt tout à l’heure. Il le regarde. Il est déjà moins dans l’excitation de la découverte de la première rencontre, il prend son temps, le temps de remplir sa tête d’images pour le souvenir de cet instant. Le minou de Lauren est fin, parfaitement proportionné à son corps filiforme. Il s’entrouvre légèrement, Bobby pose la langue sur les lèvres pour l’ouvrir encore plus, il est humide, doux, chaud, il sent bon et ce goût … hummm. Quelques mouvements de langue et Bobby est pris d’une envie de manger en pleine bouche ce joli sexe féminin. Il durcit sa langue, descend le long des lèvres et entreprend de “pénétrer” la belle à coup de langue. Des mouvements lents et profond, au plus profond pour aller chercher un doux nectar. Cette sensation d’avoir la bouche “pleine” du jus de sa compagne est délicieuse.

Pendant ce temps, juste à côté, allongés en opposition par rapport à Bobby et Lauren, Evan profite du minou de Cindy. Cindy qui garde en main avec le bras juste tendu sur le côté le sexe de Bobby affairé la tête dans le minou de Lauren. Ils sont nus, sous un ciel étoilé à peine masqué par le feuillage léger des chênes d’une belle forêt en Périgord.

Lauren se tortille de plaisir. Au tour de Bobby de s’allonger sur le dos et de regarder le ciel. Lauren dépose un baiser puis disparaît du champ de vision de Bobby en descendant le long de son corps. Des caresses, une bouche, un moment posée sur un téton, puis tout d’un coup un peu plus bas, puis une langue chaude sur les testicules qui remonte jusqu’au gland pour le sucer délicatement. Elle remonte en laissant son corps et ses seins frotter le sexe de Bobby. Joli sourire. A côté, Cindy est toujours sur le dos, Evan lui dévore les tétons. 

Pour cette deuxième rencontre ce sont les garçons qui sont comblés en premier par leur partenaire du moment. Au tour des femmes maintenant de se faire plaisir entre elles.

Lauren s’allonge, Cindy se met en face, position levrette, la bouche sur le sexe de Lauren. Les femmes dans cette position, les hommes alternent autour d’elles. Le sexe de Bobby dans la bouche de Lauren pendant que Evan mange le minou de Cindy présenté en levrette.
Les sexes de Evan et Bobby dans les mains de Lauren, tournant la tête à droite à gauche en fonction de ses envies pour sucer le sexe qui s’offre à elle. Aucune idée de combien de temps tout cela prend.

 

Les corps s’échauffent, un léger vent tiède.

 

Les positions s’enchaînent délicatement en fonction des envies de chacun et chacune.

Lauren se relève, s’installe sur les genoux, assise. Bobby s’installe derrière elle, colle son corps contre elle pour la protéger du petit vent de la nuit. Elle lui caresse les cuisses, lui les bras. Il n’y a pas que du sexe ce soir là.

Cindy s’allonge sur le dos, offre son minou à Lauren qui se place en levrette pour le prendre en bouche. Evan profite cette position pour se placer derrière sa compagne et commencer une douce pénétration. On sent qu’il maîtrise son excitation. Bobby se positionne sur Cindy comme pour un 69, Cindy avale goulûment le sexe de son homme. Bobby se retrouve avec la tête au niveau de l’entrejambe de Cindy. Un entrejambe où la douce Lauren s’occupe à donner du plaisir avec la bouche.

Bobby sent la bouche de Cindy autour de son sexe. Il sent également le parfum, l’odeur de Lauren : il a sa tête juste à côté de la sienne. Il entend aussi les bruits de la langue de Lauren sur le minou de Cindy. Tous ses sens sont en éveil, le moment est sublime, il peut durer indéfiniment, l’excitation est autant physique que spirituelle.

Tout cela dure, dure…

Vient le temps pour les hommes de libérer une pression contenue depuis quelques heures maintenant. Les femmes se placent en levrette, l’une face à l’autre, têtes côte à côte. A ce niveau de tension il n’est pas envisageable de concourir à la plus longue levrette du monde, quelques râles et la satisfaction d’un moment de plaisir.

Récupération des effets dans une obscurité certaine, pause cigarette pour Evan et Lauren. Décision prise de se rafraîchir autour d’une bouteille de Champagne sur la terrasse du mobil-home de Cindy et Bobby. En fait personne ne semble avoir envie que tout cela se finisse, surtout que le lendemain Cindy et Bobby reprennent la route.
Discussions sur tout et rien en même temps, comme on le ferait avec des voisins de camping mais avec ce petit truc en plus, cette part d’intimité partagée.

La fatigue pointe, ils se séparent. Rendez-vous demain matin pour un dernier bisous avant de partir.

Lendemain, 9h00 du matin, réveil en douceur pour Cindy et Bobby avec quelque part en tête l’idée un peu nostalgique que c’est la journée du départ. Il faut rendre le mobil-home pour 11h00. Mobil-home rendu, Cindy et Bobby se dirige vers le logement d’Evan et Lauren. Ils ont l’air de dormir encore. Cindy et Bobby cueillent quelques pâquerettes pour les déposer sur la table de la terrasse à un endroit bien visible : le cendrier ! Petit cadeau pour la clope du matin. Finalement en s’approchant ils entendent que ça bouge à l’intérieur. Un petit toc toc sur la porte et ils sont accueillis par le grand sourire de Lauren. Evan apparaît ensuite, il vient juste de se lever !
Bisous de bonjour, bisous d’au revoir.

Cindy et Bobby redescendent vers l’accueil du camping. A peine fait quelques mètres que Lauren remarque les pâquerettes dans le cendrier : “C’est trop mignon!”.

Les discussions avant et après les échanges de sexe, entre ses 4 là, leur ont permis de découvrir des points communs. Ils garderont le contact. Enfin Cindy et Bobby le souhaitent . Ce serait typiquement le genre de relation vers laquelle tendraient Cindy & Bobby, l’amitié coquine. Une relation dans laquelle le sexe est le petit(gros!) plus de la relation.

 

Illustrations : 1 – Petites Luxures 2 – inconnue